Roman Ondák (1966), artiste slovaque, construit des fictions qui relient le champ conceptuel et le champ social. Soutenue par la mémoire et le récit, chaque œuvre induit un vécu – celui de l’artiste – et sa « reconstruction » interprétée par un tiers. 

Dubbing

Pour Dubbing (2001), Ondák a raconté à ses proches le déroulement d’une exposition à laquelle il participait. Ces personnes, étrangères au milieu artistique et n’ayant pas visité l’exposition, ont ensuite produit les dessins qui composent la pièce d’après le récit et les descriptions de l’artiste. Ainsi, de l’expérience initiale à leur « retranscription », les œuvres de Ondák se modifient, se chargent et se complexifient à chaque stade de leur développement, de leur médiation.

Roman Ondák
Dubbing, 2001
Ensemble de 30 dessins
Collection Mudam Luxembourg
Donation 2007 - KBL European Private Bankers
© Photo : Andrés Lejona