THE LOO & LOU FOUNDATION

La Fondation Loo & Lou, sous l’égide de la Fondation de Luxembourg, agit pour promouvoir l’art contemporain. Ses fondateurs, acteurs engagés du développement durable et de la responsabilité sociale, sont convaincus que dans un monde fait de déséquilibres et de ruptures qui engendrent des pertes de liens et de références, la création et l’art contemporain sont deux vecteurs puissants pour recréer ces liens, redonner du sens et contribuer au mieux vivre ensemble.

La Fondation Loo & Lou soutient des initiatives qui donnent envie de DÉCOUVRIR des artistes et leurs oeuvres, de COMPRENDRE l’art et de favoriser l'accès à l'éducation et à la connaissance, de CRÉER et de faciliter l'expérience de la production artistique et de S'ENGAGER et de soutenir les vocations aux carrières de l'art.

Depuis cinq ans, la Fondation soutient des événements comme les Nuits Blanches à Paris, où elle a présenté chaque année des artistes, comme par exemple Georges-Pascal Ricordeau, Dominique Lacloche, Matthias Contzen et Kim Jungman ; des institutions telles que le Mudam à Luxembourg ou le Musée Cernuschi à Paris lors de son exposition Séoul-Paris-Séoul ; et enfin, avec un partenariat qui s’inscrit dans la durée, le fonds de dotation InPact, qui finance des initiatives de création avec des populations fragiles en rupture avec la société. L’expérience créatrice permet de leur redonner confiance, condition essentielle pour tout nouveau départ dans la vie.

La Fondation est très fière de soutenir le Mudam dans une coopération qui a commencée en 2013 avec le programme Art Freak, une série d’ateliers de création pour les adolescents, suivie de l’exposition Eppur si muove en collaboration avec le Musée des arts et métiers de Paris en 2015, et aujourd’hui, l’opportunité qui lui a été offerte de soutenir cette splendide exposition consacrée au vingt-cinq années de création de Wim Delvoye.

Nous croyons beaucoup aux rencontres, à l’entrecroisement créatif des communautés d’intérêt et de sensibilité – auxquelles nous adhérons –, et aux parcours parallèles qui ont l’impérieuse nécessité de se croiser. Notre rencontre avec Wim Delvoye a commencé avec son exposition au Musée du Louvre à Paris en 2012, suivie d’une rencontre par le biais d’un ami commun, et, enfin, avec la découverte de sa magnifique chapelle, qu’il a créée pour l’ouverture du Mudam. Soutenir cette exposition était dès lors une évidence et nous donnait la possibilité de contribuer un peu à cette belle aventure menée par Wim Delvoye.

Wim Delvoye, pour nous, c’est d’abord ce grand architecte de la vie, sa création une invitation au voyage et au rêve, prise entre le temps des Cathédrales, un écho au Royaume Andalou et au conte des Milles et une nuits par des constructions métalliques très modernes qu’il détourne, un détour qu’on retrouve dans l’ensemble de son oeuvre et qui la caractérise. La rencontre avec Wim Delvoye fut étonnante, économe dans ses mots, nous avons parlé de ses projets, ces tours chimériques, ce palais qu’il restaure en Iran et cet atelier d’artiste qu’il lance aux Philippines, mais très peu de son travail passé. C’est sans doute une raison supplémentaire pour laquelle cette exposition au Mudam est si importante, elle présente un travail dont il parle peu et qu’il faut découvrir.

Aurélie Deguest et Patrice Lucas
Fondateurs 

Le projet Art Freak est réalisé avec le soutien de la Fondation Loo & Lou, abritée sous l’égide de la Fondation de Luxembourg