MUDAM Logo

PROGRAMME ARTISTIQUE 2017

ACTEUR MAJEUR DE LA SCÈNE CULTURELLE LUXEMBOURGEOISE, INSTITUTION INTERNATIONALEMENT RECONNUE, LE MUDAM, QUI A FÊTÉ SON 10E ANNIVERSAIRE EN JUILLET 2016, ATTIRE UN PUBLIC DE PLUS EN PLUS LARGE. ATTENTIF À LA DIVERSITÉ DE LA CRÉATION CONTEMPORAINE, LE MUSÉE CULTIVE CETTE CURIOSITÉ ET CETTE OUVERTURE QUI LE DÉFINISSENT EN DÉVELOPPANT UN PROGRAMME PROSPECTIF ET PLURIEL, TANT PAR L’ORIGINALITÉ DE SES EXPOSITIONS QUE PAR LES DIVERSES COLLABORATIONS QU’IL INITIE.
02/12/2016
Share
 

Trois temps forts rythmeront la vie du musée en 2017. Le premier, qui débutera en février, est porté par l’exposition monographique de Tony Cragg, sculpteur mondialement consacré. Présentée dans les galeries supérieures et dans le Grand Hall, celle-ci s’inscrit dans un cycle de grandes expositions dédiées aux artistes de la Collection Mudam. Deux autres expositions personnelles ouvriront au même moment. La première déploiera toutes les facettes du travail de Darren Almond (photographies, sculptures, peintures, installation vidéo) et s’intéressera à la manière dont ses œuvres conjuguent temps cosmique, géologique et humain. La seconde présentera la pratique d’un jeune photographe, Samuel Gratacap, tout entier consacrée à une problématique des plus actuelles : la question des réfugiés et des zones de transit. Ainsi, ce premier temps fort présentera trois artistes de différentes générations aux pratiques et aux préoccupations variées, fidèle en cela à l’ouverture d’esprit du musée.

À partir de juin 2017, l’exposition consacrée aux dessins de Ad Reinhardt permettra de découvrir un aspect largement méconnu de la pratique de l’artiste américain, figure historique de l’abstraction américaine, et notamment d’explorer la façon dont cet usage de la satire résonne aujourd’hui. En parallèle, le Mudam accueillera deux artistes aux univers singuliers dont la pratique s’ouvre à d’autres champs de la création. Martin Eder navigue en effet entre arts visuels, musique et performance, tandis que le travail de Mary Reid Kelley puise dans les débuts du cinéma et le théâtre. Enfin, un nouveau pan de la collection du Mudam sera dévoilé au travers d’une exposition thématique consacrée à la notion de récit.

Le troisième temps de la programmation 2017 sera marqué par deux projets d’envergure, l’un monographique, l’autre collectif. L’exposition que le Mudam prépare avec Su-Mei Tse souligne l’engagement du musée au côté des artistes luxembourgeois, en l’accompagnant à la fois dans la production d’un nouveau corpus d’œuvres et dans la diffusion de son travail à l’international : initiée par le Mudam, l’exposition sera en effet présentée au Aargauer Kunsthaus, musée de référence en Suisse, au printemps 2018. Flatland / Abstractions narratives #2 est quant à elle le fruit d’un ambitieux projet de recherche initié par deux commissaires invitées. Elle portera un regard inédit sur une question qui a traversé le XXe siècle, celle de l’abstraction, ici abordée sous l’angle du récit et de son inscription dans le réel, et mettra au jour une communauté d’artistes partageant de nombreuses affinités formelles et conceptuelles.

En parallèle des expositions, ce sont les événements culturels qui font vibrer le musée. Le Mudam propose plusieurs plateformes uniques mêlant les genres et les disciplines, comme Up To Eleven, la formule afterwork qui se tient tous les mercredis soir, ou encore le rendez-vous semestriel du Marché des créateurs, qui, depuis 2010, encourage les rencontres entre designers innovants et grand public.

Par ailleurs, le Mudam continue à travailler en synergie avec des institutions et des manifestations telles que d'stater muséeën, le Luxembourg City Film Festival, CinEast, la Luxembourg Art Week ou Rainy Days pour contribuer au dynamisme de la vie culturelle luxembourgeoise. C'est ainsi qu’à l’occasion de la Luxembourg Art Week 2017, le Mudam Luxembourg et le Centre Pompidou-Metz s’associent autour d’un nouveau projet appel. Est Express – week-end de l’art contemporain en Grande Région.

Tony Cragg, Forminifera, 1994, Collection Mudam Luxembourg – Acquisition 1996 – Apport FOCUNA. Vue de l’exposition Le meilleur des mondes, Mudam Luxembourg, 2010 © photo : Rémi Villaggi

Darren Almond, Present Form: Tri, 2013, Courtesy de Jay Joplin, White Cube, Londres et de l'artiste © Photo : Darren Almond

Samuel Gratacap, Sans titre 024, de la série Empire, 2012-2014, Camp de réfugiés de Choucha, Courtesy Galerie Les filles du calvaire © Photo : Samuel Gratacap

Ad Reinhardt, Untitled, 1943, Publié dans le magazine PM, le 23 avril 1943, Courtesy de David Zwirner, New York/Londres © Photo : 2015 Estate of Ad Reinhardt / Artists Rights Society (ARS), New York

Martin Eder © Photo : John Sandberg

Andrea Mastrovito, Non Ci Resta Che Piangere (There’s Nothing Left To Do But Cry), 2009, Collection Mudam Luxembourg – Acquisition 2011 © Vue de l’exposition Slash : Paper Under the Knife, Museum of Arts and Design New York, 2009 – 2010, photo : Museum of Arts and Design New York

Mary Reid Kelley, This Is Offal, 2016, Collection Mudam Luxembourg – Donation 2016 – Baloise Group © Mary Reid Kelley

Su-Mei Tse, Pays de neige, 2015, En collaboration avec Jean-Lou Majerus, Caméra et montage : Aldo Cimaglia, Courtesy Peter Blum Gallery, New York et Galerie Tschudi, Zuoz © Su-Mei Tse

 
 

Mudam Luxembourg
3, Park Dräi Eechelen
L-1499 Luxembourg

info@mudam.lu

Nous trouver

Accueil
+352 45 37 85-960

Standard administratif
+352 45 37 85-1

Visites guidées
+352 45 37 85-531
visites@mudam.lu

Mudam Boutique
+352 45 37 85-980

Mudam Café
+352 45 37 85-970