MUDAM Logo

CRISTINA LUCAS

TRADING TRANSCENDENCE
08/10/2016 - 14/05/2017
Share
 

Cristina Lucas, artiste espagnole née en 1973 à Jaen, s’intéresse aux mécanismes du pouvoir. Ses œuvres sont construites à partir de l’analyse attentive des principales structures politiques et économiques, qu’elle dissèque afin de faire apparaître les contradictions qui existent entre l’histoire officielle, l’histoire réelle et la mémoire collective.

Cristina Lucas, Philosophical Capitalism, 2014 © Photo : Cristina Lucas

Occupant l’ensemble du niveau inférieur du musée, son exposition au Mudam s’articulera autour des notions de capitalisme et de globalisation au (début du) 21e siècle, avec notamment l’installation vidéo Philosophical Capitalism (2014-2016). Cette œuvre majeure se présente sous la forme de dix projections d’entretiens menés par l’artiste, au cours desquels Cristina Lucas questionne des personnes issues de différents domaines d’activités sur des notions philosophiques ayant trait à leur profession. Par exemple, que représente le concept de Beauté pour une clinique de chirurgie esthétique, celui d’Espace pour une agence immobilière ou bien celui de Vérité pour une étude de notaire ? En insérant ces questions philosophiques dans une interview de type journalistique, l’artiste saisit habilement les relations qui existent entre un concept et une activité économique, ainsi que la manière dont le système capitaliste, par l’intermédiaire des entreprises, colonise les objets de notre pensée et influence ainsi notre manière d’appréhender le monde. 

Souhaitant ancrer son œuvre dans un contexte local, l’artiste a décidé de poursuivre ici ce projet initialement conçu pour le centre culturel Matadero (Madrid) en 2014, et a réalisé cinq nouveaux entretiens avec des acteurs de la société luxembourgeoise : un architecte, un journaliste, un juriste, un horloger et un homme politique.

En plus de cette importante installation vidéo, le public pourra découvrir de nouvelles productions spécialement conçues pour l’exposition au Mudam. Poursuivant sa démarche de mise en lumière des conséquences du capitalisme sur notre vision du monde, Cristina Lucas proposera notamment un environnement questionnant notre perception du temps et une installation sur la tendance du système capitaliste à transformer toute chose en une marchandise soumise à la loi de l’offre et de la demande, jusqu’à l’ensemble des éléments chimiques connus à ce jour.

Avec le soutien de :

En collaboration avec :
OK Offenes Kulturhaus Oberösterreich, Linz

Commissaire :
Clément Minighetti

Dans le cadre de cette exposition, un catalogue sera publié en collaboration avec le OK Offenes Kulturhaus Oberösterreich, Linz et la Sala Alcalá 31, Madrid.

 

Mudam Luxembourg
3, Park Dräi Eechelen
L-1499 Luxembourg

info@mudam.lu

Nous trouver

Accueil
+352 45 37 85-960

Standard administratif
+352 45 37 85-1

Visites guidées
+352 45 37 85-531
visites@mudam.lu

Mudam Boutique
+352 45 37 85-980

Mudam Café
+352 45 37 85-970